Aïkido

L’Aïkido se défini comme un art martial non violent. Il n’y a pas d’esprit de compétition, ni d’assaillant ou de défenseur, mais deux êtres qui recherchent l’harmonie dans une pratique commune.

L’Aïkido supprime la dualité du combat, dépasse la violence pour devenir art d’agir, d’entreprendre et de vivre.

Obtenir la victoire par la paix, ne jamais se soumettre à l’attaque mais l’intégrer.

Statue Sasaki Kojiro
Statue Sasaki Kojiro

L’Aïkido se développe sur trois niveaux :
. Techniques à mains nues (taïjutsu d’aïki)
. Techniques de sabre de bois (aïkiken)
. Techniques de bâton (aïkijo)

Les techniques basées sur des principes énergétiques fondamentaux, ont une action directe sur l’organisme, tout en respectant la nature et le rythme de chacun. L’Aïkido libère les articulations, relâche les tensions musculaires et lève ainsi certaines inhibitions à l’origine de l’angoisse.

C’est un art de paix dont l’objectif essentiel est de permettre à chacun de se réaliser en rendant l’homme disponible, par la détente et la liberté nées de l’absence de peur.